Travail à l’eau

Informations reprises du règlement général des épreuves pour les chiens de travail à l’eau.
Commission d’Utilisation Nationale de Travail à l’Eau : C.U.N.T.E.

PREMIER DEGRÉ (Accessible à partir de 12 mois)

– Assouplissement à terre : Présentation du chien au juge : calme, obéissance, marche en laisse à la main gauche sur 20m, demi-tour et retour vers le juge.
– Natation : Le chien embarquera sur le canot avec son conducteur. A 200m de la rive, le chien devra sauter de lui-même, ou sur ordre de son conducteur si le chien ne s’est pas exécuté au bout d’une minute. Ensuite, le canot reviendra lentement vers la rive, suivi du chien. Le conducteur pourra encourager l’animal du geste et de la voix.
– Apportable lancé depuis la rive : Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l’eau. A la demande du juge, le conducteur ou une tierce personne lancera l’apportable à 15m minimum de la rive. Le chien devra immédiatement nager jusqu’à l’objet et le rapporter à son conducteur*.
– Apportable lancé depuis le canot : Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l’eau. L’apportable sera lancé du canot situé à 20-25m de la rive. Le chien devra immédiatement nager jusqu’à l’objet et le rapporter à son conducteur*.
* il est toléré que le chien lâche l’objet dès qu’il a pied.

DEUXIÈME DEGRÉ (Accessible à partir de 15 mois)

– Assouplissement à terre : Présentation du chien au juge : marche en laisse à la main gauche sur 20m, halte, assis, départ, demi-tour à droite, retour vers le juge, halte, assis.
Natation : Le chien embarquera sur le canot avec son conducteur. A 500m de la rive, le chien devra sauter de lui-même, ou sur ordre de son conducteur si le chien ne s’est pas exécuté au bout d’une minute. Ensuite, le canot reviendra lentement vers la rive, suivi du chien. Le conducteur pourra encourager l’animal du geste et de la voix.
– Rapport d’un mannequin :Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l’eau. Le mannequin sera lancé du canot à environ 30m de la rive. Sur ordre du conducteur, le chien devra immédiatement nager jusqu’au mannequin, lui saisir le bras et le rapporter à son conducteur*. Le canot attendra la fin de l’épreuve pour revenir.
– Rapport d’un nageur en difficulté : Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l’eau. Un plongeur sautera du canot situé à environ 30m de la rive et simulera l’affolement (sans appeler le chien par son nom). Le chien devra immédiatement nager vers le plongeur, lui saisir le bras et le ramener*.
* il est toléré que le chien lâche l’objet dès qu’il a pied.

TROISIÈME DEGRÉ  (Accessible à partir de 18 mois)

– Assouplissement au sol : Présentation du chien au juge : marche en laisse à la main gauche sur 20m, halte, assis, départ, demi-tour à droite, retour vers le juge et un assis “pas bouger” de 10m.
– Rapport d’un nageur inanimé : Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l’eau. Un plongeur (nageur inanimé) sautera du canot à environ 50m de la rive, pendant que le canot effectuera encore 20m vers le large. De lui-même ou sur ordre de son conducteur, le chien devra nager jusqu’au noyé, lui saisir le bras et le ramener au canot. Noyé et chien seront remontés à bord.
– Rapport de deux nageurs : Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l’eau. Un premier plongeur (noyé) sautera à environ 50m de la rive. Le second plongeur (sauveteur) sautera 20m plus loin pour nager aussitôt vers le noyé en sollicitant l’aide du chien (sans l’appeler par son nom). Le chien devra nager vers le sauveteur et le ramener à la rive pendant que le sauveteur s’agrippera au harnais du chien en maintenant le noyé hors de danger*.
– Rapport d’un canot : Le chien embarquera dans le canot avec quatre personnes. Le chien devra plonger à environ 50m de la rive, saisir l’extrémité d’un cordage et ramener le canot vers la rive*.
– Apport d’un apportable au canot : Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l’eau. Le canot sera situé à environ 30m de la rive. Le conducteur donnera l’apportable au chien qui l’apportera au canot. Le chien sera remonté à bord.
*Il est toléré que le chien choisisse le chemin le plus court ou les courants favorables.

BREVET DE SAUVETAGE EN MER

– Nage d’endurance :
 Chien et conducteur embarqueront sur le canot. A 50m de la rive, le chien plongera sur ordre du conducteur et suit le canot vers le large pendant 45 minutes. Le chien sera remonté à bord au bout du temps imparti.
– Épreuve de rapport :
 Rapport du noyé : sera tiré au sort : soit deux nageurs en difficulté, soit un véliplanchiste sur sa planche soit un canot à la dérive, soit un noyé sur un matelas pneumatique. Ces épreuves se feront à partir de la rive. L’épreuve choisie sera la même pour tous les chiens.
– Épreuve d’apport : Chien et conducteur embarqueront sur le canot. Celui-ci effectuera à peu près 50m, ainsi qu’un second canot qui s’immobilisera à environ 15m du premier. Sur ordre du conducteur, le chien saisira un cordage et nagera vers le canot en difficulté afin de le remorquer. Le pilote prendra le cordage et remontera le chien à bord du canot. Sera tiré au sort : apport d’une bouée de sauvetage à un nageur en difficulté à partir de la rive ou à partir d’un canot.
N.B.: Un seul essai est autorisé pour les épreuves en mer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.